Texte

Obésité : sociologie d’une « épidémie mondiale » – Une interview de Jean-Pierre Poulain

Jean-Pierre Poulain, professeur de sociologie à l’université de Toulouse 2 – Le Mirail, vient de publier aux PUF un ouvrage intitulé Sociologie de l’obésité. Un titre qu’il aurait pu écrire au pluriel : en effet, c’est un triple regard que la sociologie porte sur l’obésité.

La partie la plus nouvelle de cet ouvrage concerne l’analyse des controverses scientifiques suscitées par la dramatisation de l’obésité, apparues aux Etats-Unis à la fin des années 1990 et particulièrement vives. Ces controverses portent principalement sur trois points : le nombre de morts attribuables à l’obésité ; le coût social imputable à l’obésité ; l’influence de l’obésité sur l’espérance de vie.

En France, les débats ont commencé avec la prise de distance du Professeur Patrick Tounian, pédiatre et nutritionniste, avec la dramatisation et les agrégations des chiffres de surpoids et d’obésité de l’enfant ainsi que la qualification du surpoids en d’obésité de degré 1.

Lire l’Interview de Jean-Pierre Poulain par Maggy Bieulac-Scott

A noter, dans l’analyse de l’obésité comme épidémie « sociale » autant que médicale, la parution récente de l’ouvrage dirigé par Julia Csergo : Trop gros ? L’obésité et ses représentations, et de l’ouvrage de Sander Gilman : Fat. A Cultural History of Obesity.

Sur ce thème de l’obésité et de sa dramatisation, vous pouvez également consulter sur notre site :

– Voir la présentation de l’ouvrage de Patrick Tounian : Obésité infantile. On fait fausse route !

– Lire le Compte-rendu par Annie Hubert de l’ouvrage de Paul Campos : The Obesity Myth. Why America’s Obsession With Weight is Hazardous to your Health.