Texte

Nourritures du corps, nourritures de l’âme

Dès la mise au sein du nourrisson, la nourriture nous apporte nos toutes premières émotions et cela continuera toute notre vie. Toutes les mères sont nourricières mais elles le sont encore davantage chez les juifs, les chrétiens et les musulmans, héritiers des sociétés patriarcales issues des religions du livre : « si tu m’aimes, mange » ! Surtout si tu es un garçon … Car dans le trio « la femme/la nourriture/l’homme », l’homme peut manger et être aimé mais la femme pour être aimée doit montrer un appétit d’oiseau…

Lire le texte I_BIANQUIS_lait_mongolie_CR_01.pdf