Actualités

Médicalisation croissante de notre alimentation : le professeur Jean-Paul Laplace appelle à la fois au doute et à la confiance

  • Date : le 31 Oct 2006
Thématique(s)
,
Catégories(s)
, ,

A propos du PNNS et du projet de règlement européen sur les allégations nutritionnelles et de santé, Jean-Paul Laplace, Président de l’Institut Français pour la Nutrition, analyse les bienfaits potentiels mais aussi les risques, tout aussi importants, liés à la montée du « nutritionnellement correct » dans les sociétés occidentales.
Dans ce contexte d’actualité française et européenne, le Professeur Laplace montre bien toute la complexité des enjeux à la fois pour la science, pour la politique et pour l’agro-alimentaire. Sans oublier les mangeurs que nous sommes, certains insouciants, d’autres inquiets, tous supposés responsables de notre santé. Alors que paradoxalement, cette responsabilité, dit-il, n’est pas du côté de la raison mais du côté de l’insouciance attentive à ses propres sensations… La question est loin d’être simple !
Face aux risques de morosité alimentaire et d’erreur par amalgame, Jean-Paul Laplace nous invite à ne pas nous rendre malade de trop vouloir la santé. Il nous invite également à ne pas faire des aliments le bouc émissaire de tous nos maux, à ne pas oublier les valeurs des aliments natifs face aux promesses des alicaments, les aliments natifs et les aliments élaborés ayant vocation à co-exister. Les aliments sont porteurs d’ une identité qu’il est vital de préserver en ne réduisant pas notre alimentation à ses simples fonctionnalités nutritionnelles.
Découvrir le texte de Jean-Paul Laplace, dans notre rubrique Textes exclusifs.