Actualités

Lettre à un ami

  • Date : le 20 Juil 2005
Thématique(s)
, ,
Catégories(s)

Des membres du Comité scientifique de l’Ocha, des chercheurs en sciences humaines, des professionnels de santé, des amis, rendent hommage à Matty Chiva.

Cher Matty,

Tu es parti … et avec toi, ton visage bienveillant, affectueux, malicieux. Tu as toujours su donner aux femmes leur chance professionnelle, par un « coup de pouce » discret, écoute, paroles, conseils…

Je me souviens qu’en 1985, toute nouvelle présidente de l’Association des Diététiciens de Langue Française aux journées d’étude de Bordeaux, je m’étais quelque peu égarée dans les nombreux remerciements adressés aux personnalités. Tu ne me connaissais pas et tu m’avais dit : « Aucune importance ! » ; et quand j’avais, au cours du congrès, adressé un discours très personnel aux diététiciens, tu m’avais encouragée : « Continuez, il faut que les diététiciens soient reconnus ».

Autre anecdote, plus personnelle celle-ci : nous organisions des « Dîners à Thème », par exemple sur la cuisine mexicaine ou polonaise.
Je me souviens de ce plaisir de préparer ensemble, tu étais un « chef de cuisine » si enjoué, à la gaieté si communicative. Quelle fête ensuite pour le palais de déguster ensemble !

D’autres parleront beaucoup mieux que moi de ton intelligence aiguë, de ton immense culture, de ton don des langues.
Moi, je perds un ami qui me manque déjà.

« Merci pour chacune de tes actions et de tes œuvres, merci pour ce que tu as été et ce que tu as semé dans nos âmes. »
(Stephan Zweig, Hommes et Destins)

Anne-Marie Adine, diététicienne