Événements

Plaisir, goût et convivialité

Colloque Le goût des autres, à Bakou (Azerbaïdjan), mi-octobre 2010

Date

Du 15 au 16 octobre 2010
de 00h00 à 00h00

L’Université slave de Bakou, l’Université Nancy II et l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Programme de recherche NAFTES « Nouvelles approches des frontières culturelles », MSH Lorraine, Axe 1) organisent le colloque « Le goût des autres : De l’expérience de l’altérité gastronomique à l’appropriation (Europe, XVIIIe –XXIe siècles) ».

Le colloque aura lieu à Bakou (Azerbaïdjan) mi-octobre 2010.

L’altérité a fait l’objet d’ouvrages importants, notamment dans le champ sociologique. Le questionnement sur la découverte et la perception des aliments et des cuisines de l’Autre, a permis de confronter leurs schémas théoriques à des études de cas. Ce questionnement, souvent mais pas uniquement, forgé dans le sillage de l’histoire des colonies ou des postcolonial studies et plus généralement marqué par les préoccupations de l’anthropologie et de l’ethnologie, a par conséquent surtout porté sur l’Autre colonisé. Mais ne se pose-t-il pas également, comme l’ont avancé Sophie Bessis ou Faustine Régnier, pour qui « est “exotique”, tout ce qui n’est pas soi » , à l’intérieur d’espaces géopolitiques comme l’Europe pour l’Autre proche ou relativement proche, pour celui qui est de l’autre côté de la frontière ?

Le colloque s’intègre dans un programme de recherches plus vaste sur les « frontières culturelles », lancé dans le cadre de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) Lorraine (axe 1). Les différences culturelles, vite transformées à certaines époques en oppositions, et par conséquent la différenciation par rapport à l’Autre, sont bien connues en Europe pour ce qui est des langues ou des religions. Cependant deux thèmes, à la fois prometteurs à la lumière de leur récente bibliographie et sans doute aussi fort complémentaires, ont été choisis afin de renouveler, en quelque sorte « décentrer », l’approche de cette notion : la danse et la gastronomie.

Pour ce colloque, un appel a communications a été lancé. Les propositions doivent être envoyées avant le 1er mars 2010. Voir l’appel à contributions.


LES UNIVERSITES ORGANISATRICES :
Rahilya Geybullayeva
Directrice du département d’études des sociétés contemporaines
Université de Versailles

Didier Francfort
Professeur d’histoire contemporaine, du journalisme et de la littérature azérie
Université slave de Bakou

Denis Saillard
Centre d’histoire culturelle
Directeur du CERCLE
Université Nancy II Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus d’information sur le colloque et l’appel, télécharger l’appel à communications.