Événements

Enfants, adolescents, éducation alimentaire

Appel à communication pour le Colloque International « Alimentations adolescentes : penser la diversité » ; Propositions de communications à envoyer avant le 20 juin 2010

Date

Du 01 au 03 décembre 2010
de 00h00 à 00h00

L’Equipe AlimAdos organise un Colloque International « Alimentations adolescentes : penser la diversité », à Paris, les 1, 2 et 3 décembre 2010.

L’alimentation des adolescents est de plus en plus au coeur de la réflexion sociologique et anthropologique. Les alarmes sur la diffusion de l’obésité et du surpoids, les craintes d’homogénéisation et de massification des conduites par la consommation et les flux culturels globaux, les controverses autour de la notion mêmed’adolescence, dont on souligne parfois la précocité, parfois l’allongement, semblent contribuer à un mouvement de pathologisation aussi bien de l’alimentation, que des adolescents contemporains, représentés comme des sujets courant des périls et les faisant courir à la société à laquelle ils appartiennent, plutôt que comme des individus pris dans des comportements ordinaires. Ecartelés entre uneimage de passivité qui en fait des consommateurs sans recul et l’injonction à l’authenticité et à l’individualité, les adolescents deviennent ainsi inaudibles si on ne porte pas sur eux un regard spécifique et que des travaux systématiques ne sont pas menés en quittant le point de vue adulto-centrique.

L’objectif du colloque est de déconstruire la notion univoque de « culture alimentaire adolescente » et de montrer la complexité des identifications plurielles auxquelles les adolescents sont confrontés. Il s’agit également d’analyser la multiplicité de comportements alimentaires et des arrangements avec les normes. Ainsi nous proposons d’éclairer une question de santé publique fondamentale, non pas sous l’angle strictement nutritionnel mais dans l’interaction entre habitudes alimentaires, styles de vie, expériences individuelles et appartenances culturelles et sociales.

L’alimentation, en effet, constitue un analyseur puissant du rapport au corps, à soi et aux autres et permet de comprendre comment on se construit en mangeant. De par la multiplicité des acteurs qu’elle mobilise, la diversité des produits et des manières de les préparer et de les consommer, la complexité des filières (consommateurs, production, distribution, etc.), l’alimentation permet également de rompre l’image monolithique de l’adolescent (et de quelques produits fétiches: pizza, hamburger, sodas…) pour déployer la multiplicité des expériences adolescentes.

Nous souhaitons ainsi analyser l’alimentation comme un des domaines où se construit aujourd’hui la pluralité des appartenances juvéniles. En développant la dimension anthropologique de la diversité des contextes, des situations, des comportements, des représentations et des pratiques ; Nous souhaitons aussi poser la question de l’agency adolescente et la manière dont les adolescents participent à la production et à l’actualisation de leurs cultures, des normes et des appartenances d’âge, de genre, de classe sociale, ainsi que des cultures familiales, voire parfois nationales et transnationales.

Nous invitons les contributeurs à proposer des communications sur les thématiques suivantes :

    • l’alimentation comme analyseur de la construction des classes d’âge, des appartenances de genre et des performances du masculin et du féminin ;
    • une critique des notions de culture, d’ethnicité et de bricolage identitaire par les alimentations adolescentes ;
    • alimentation, corps et esthétiques corporelles comme lieux d’inscription et de tension identitaire ;
    • l’évolution morphologique à l’adolescence entre normes culturelles et sociales ;
    • globalisation des marchés et « créolisation » des pratiques : revisiter les tensions entre « local » et « global » par les comportements et les choix adolescents ;
    • processus d’identification et parcours d’autonomisation à travers la consommation alimentaire, depuis les décisions et les stratégies d’achat jusqu’aux manières de préparer et de consommer les aliments ;
    • les pratiques de transmission, entre générations et au sein d’une même classe d’âge, relativement aux savoirs faire culinaires et aux pratiques alimentaires ;
    • les emprunts, les conflits, les hybridations, les circulations et les recompositions des « traditions culinaires »expérimentés par les adolescents aussi bien en famille qu’à l’extérieur du monde domestique ;
    • adolescents, alimentations et expériences migratoires.
    • Langues de travail : français, anglais.
    • Propositions de Communications : résumés à envoyer avant le 1er mai 2010.
    • Une présentation de votre communication en français ou en anglais (6000 à 8000 signes, Times New Roman 12, interligne simple) accompagnée de votre bio-bibliographie en 10 lignes maximum, destinée à la sélection des candidatures par le comité scientifique.

 

Vous êtes invités à envoyer vos propositions à :

 

Pour plus d’informations sur l’appel à communication, le colloque, le lieu, l’accueil des participants, l’hébergement : téléchargez l’appel à communication du colloque.

Pour recevoir gratuitement le programme complet du colloque Alimentations adolescentes : Penser la diversité (disponible à partir du 15 juillet 2010), téléchargez la demande de programme.