Texte

Innovation et patrimonialisation alimentaire : quels rapports à la tradition ?

La plupart du temps, pas toujours cependant, tradition et innovation vivent dans la modernité en bonne intelligence, se nourrissant l’une de l’autre. Elles s’inscrivent dans des logiques de filières et de marché et dans des logiques patrimoniales en lien avec les stratégies de développement local. Cet article de Jacinthe Bessière et Laurence Tibère, qui porte sur la valorisation des cultures alimentaires dans trois territoires ruraux de la région Midi-Pyrénées, pose le patrimoine alimentaire comme l’ensemble des éléments matériels ou immatériels des cultures alimentaires défini par la collectivité comme un héritage partagé. Ainsi, le patrimoine alimentaire comprend non seulement l’ensemble des produits agricoles, bruts et transformés, les savoirs et savoir-faire, les modes de distribution alimentaire, mais également les manières de tables, les formes de sociabilité, la symbolique alimentaire et les objets de la table… Véritable ressource, le patrimoine alimentaire semble aujourd’hui être un vecteur privilégié de projets et de mobilisation, notamment dans le secteur touristique. Dans la recherche menée dans les trois territoires ruraux de Midi-Pyrénées, trois catégories de discours ont été identifiées selon le rôle accordé à l’innovation dans le va-et-vient entre le passé, le présent et le futur dans les représentations et les stratégies des acteurs. Cette ébauche de classification invite à nuancer une approche qui viserait à réduire le patrimoine à sa seule valeur de consensus et se propose de l’appréhender aussi comme un lieu de débat et de différenciation. Elle propose une lecture plurielle du patrimoine alimentaire et souligne le fait qu’il résulte de la mobilisation de grilles de références complexes et de la mise en œuvre de modes d’action multiples.

Lire le texte exclusif de Jacinthe Bessière et Laurence Tibère.

Sur la même problématique, visitez le site de l’Ocha consacré à la montagne et à la filière agro-alimentaire de montagne comme laboratoire du développement durable : http://www.lemangeur-montagne.com/ et notamment :