Ouvrages

Des bêtes et des hommes

Le rapport à l’animal : un jeu sur la distance

Dans notre société, la relation à l’animal permet de comprendre les tensions qui l’agitent, le statut des personnes qui la composent et la distance qu’elle construit à l’égard du monde naturel et surnaturel.

Des ethnologues et des historiens ont répondu dans ces pages à l’invitation qui leur était faite de prolonger la réflexion d’André- Georges Haudricourt, dont l’oeuvre pionnière établissait un parallèle entre la culture des plantes, la domestication des animaux et le gouvernement des hommes.

Les textes s’organisent autour de trois grands axes : la question du sauvage et du domestique, la chasse et le mécanisme croisé de l’humanisation de l’animal et de l’animalisation de l’homme, et enfin, le statut symbolique et moral des animaux.