Actualités

Les femmes prises au piège d’un «corset invisible»…

  • Date : le 04 Juin 2007

Jamais assez minces, jamais assez belles, jamais assez performantes, elles n’en peuvent plus !

Thématique(s)
Catégories(s)
,

Quand les femmes minces sont obsédées par l’idée de maigrir, quand l’anorexie est présentée moins comme une maladie que comme un phénomène de mode, quand la quête de jeunesse et de beauté permanentes est à l’origine de demandes de chirurgie esthétique non justifiées, le constat s’impose : il faut souffrir pour être belle, c’est toujours la même injonction qui est faite aux femmes !

Eliette Abécassis et Caroline Bongrand, auteurs d’un «Corset invisible. Manifeste pour une nouvelle femme française» paru récemment chez Albin Michel*, considèrent que, en se construisant sur le déni de la femme et contre les hommes, le féminisme a eu pour effet pervers d’aggraver la situation et elles l’illustrent à travers des portraits de femmes de tous âges. Les normes de la société ont été tellement intériorisées par les femmes qu’elles sont devenues leur propre bourreau. Comme l’avait déjà montré Annie Hubert, on n’a pas beaucoup avancé depuis les sociétés patriarcales issues des religions du livre où l’homme peut manger et être aimé alors que la femme, pour être aimée, doit montrer un appétit d’oiseau !

L’étude Ocha/CSA réalisée en 2003 sous la direction de Estelle Masson montrait que, chez les femmes de poids normal ou en surpoids, seulement 14% se sentent complices avec leur corps et 16% sont dans une logique de «corps objet» qu’elles prennent plaisir à modeler, la grande majorité étant soit en souffrance, soit résignées, soit, le corps reflétant les états d’âme, dans une relation au corps fluctuant avec les kilos pris chaque fois qu’on a des soucis, grossir étant vécu comme une perte de contrôle.

Sur ces sujets, dans notre site :
– un texte d’Annie Hubert «Nourritures du corps, nourritures de l’âme»,
– les résultats de l’étude Ocha/CSA pilotée par Estelle Masson «Le mincir, le grossir, le rester mince. Rapport au corps et au poids et pratiques de restriction alimentaire»
– le Dossier d’information du colloque Ocha «Corps de femmes sous influence. Questionner les normes», dirigé par Annie Hubert et le N° 10 des Cahiers de l’Ocha qui constituent les actes de ce colloque (bon de commande en ligne).

*Le corset invisible, de Eliette Abécassis et Caroline Bongrand, Albin Michel 2007