Le site de l'Ocha a évolué. La page que vous demandez n'existe plus. Nous vous proposons alors la page suivante qui s'y rapproche.
Il est possible que celle-ci ne corresponde pas tout à fait ce que vous recherchez. Nous vous invitons alors à naviguer sur notre nouveau site afin d'y trouver l'information souhaitée. Bonne consultation.

Actualités

Invitation à participer à NutriNet Santé, une grande étude épidémiologique française sur les liens entre alimentation et santé

  • Date : le 14 Mai 2009
Thématique(s)
Catégories(s)

Après SUVIMAX1, SUVIMAX 2, SUFOLOM3,… le Professeur Serge Hercberg et son unité de recherche (UMRS Inser/Inra/Cnam/P13) lancent un nouveau grand programme de recherche épidémiologique dans le domaine de la nutrition, l’étude NutriNet Santé, pour laquelle ils recrutent 500 000 internautes volontaires en France.

Cette étude, qui durera 5 ans, a été lancée le 11 mai 2009 par Madame Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé. Elle a pour ambition de mettre en évidence le rôle spécifique des facteurs nutritionnels dans des pathologies qui constituent, en France et dans de nombreux autres pays, des enjeux de santé publique : cancers, maladies cardiovasculaires, obésité, diabète, hypertension artérielle … De nombreux travaux scientifiques suggèrent en effet que des facteurs nutritionnels sont susceptibles de participer à une réduction ou à une augmentation de l’incidence de ces maladies, et ce même si ces pathologies sont des maladies multifactorielles dans lesquelles interviennent des facteurs génétiques, biologiques et environnementaux.

C’est pour pouvoir mettre en évidence le rôle spécifique des facteurs nutritionnels que sont développées des études portant sur de très grandes populations suivies plusieurs années (cohortes). L’accès à de grandes populations permet également de prendre en compte les différents déterminants des comportements alimentaires (sociaux, économiques, culturels, sensoriels,…). L’utilisation d’Internet offre l’opportunité d’un accès à un très large échantillon de sujets volontaires et des possibilités de recueillir régulièrement, de très nombreuses données qu’il est possible de collecter, stocker et traiter de façon automatisée.

L’objectif du Professeur Serge Hercberg et de son unité de recherche est donc de recruter 500 000 internautes (de plus de 18 ans) qui accepteraient de participer pendant (au moins) 5 ans à l’étude en répondant à des questionnaires alimentaires (3 enregistrements alimentaires de 24h tous les ans), à des questionnaires annuels sur l’activité physique, sur leur poids, taille, sur de multiples déterminants des comportements alimentaires, sur leur état nutritionnel. Des données seront également collectées sur la santé des participants (directes et au travers de diverses bases médico-administratives) et sur la mortalité globale et les causes de mortalité (et si possible des données directes sur la morbidité). Au total cela représente pour le « kit d’inclusion » pas plus de 2 heures de saisie réparties sur 21 jours et pour le suivi au maximum 20 mn par mois … La cohorte sera ouverte et l’inclusion permanente pendant 5 ans.

Le projet est financé par le Ministère de la Santé, l’InVS, l’INPES, la FRM, l’INSERM, l’INRA, le CNAM et l’Université Paris 13.

Vous pourrez trouver toutes les informations concernant le projet sur le Site de NutriNet.

Profitez de cette actualité pour en savoir plus sur la problématique des relations entre l’alimentation et la santé et les méthodes d’étude disponibles, sachant qu’aucune n’est parfaite et que toutes présentent certains avantages et certains points aveugles. Dans le cas de NutriNet Santé, comme dans bien d’autres études, il s’agit de données déclaratives.

 

    • L’introduction : « La modernité alimentaire fait débat » ;

 

  • La première partie : « Comment étudier les phénomènes alimentaires ? »

Aller au Sommaire de Manger Aujourd’hui