Colloque de l'OCHA

Colloque Ocha « Les alimentations particulières », 19 et 20 janvier 2012

Que reflète l’individualisation de nos comportements alimentaires? Finirons-nous par manger seuls ou parviendrons-nous à inventer de nouvelles formes du manger ensemble ? Manger ensemble et partager la même nourriture crée du lien, et ce, de manière universelle; refuser la nourriture offerte par un hôte peut l’offenser. Or cette trame semble mise en cause par le développement de nouvelles préoccupations marquées par l’individualisation croissante des choix alimentaires – plus nettement dans certains pays que dans d’autres. À l’heure où les « alimentations particulières » des plus grands sportifs font l’actualité, ce colloque propose de faire le point sur ces phénomènes qui touchent à des caractéristiques très profondément ancrées dans les sociétés humaines.
Le colloque abordera notamment l’importante question des allergies et intolérances et l’augmentation de leur fréquence. Une enquête réalisée auprès d’un échantillon de sujets déclarant souffrir d’intolérances et d’allergies alimentaires montre la différence observée entre le nombre considérable des allergies déclarées et celui mesuré par les tests cliniques. Ce constat a conduit les chercheurs à analyser les représentations sur lesquelles les allergiques auto-diagnostiqués fondent leurs conceptions alimentaires, à en interroger les effets sociaux et sanitaires. Le rejet d’aliments essentiels emblématiques, comme le blé ou le lait ou la psychose de tout aliment trans- formé, vont parfois jusqu’à priver les enfants des nutriments essentiels à leur santé.
Les uns sont gênés par des intolérances diverses, parfois auto-diagnostiquées, ou ont adopté un régime de santé spécifique (groupes sanguins, « living foods », instinctivorisme ou crudivorisme, macrobiotique…). D’autres adhèrent à des régimes qui sont autant d’engagements éthiques, politiques ou spirituels (végétarisme, végétalisme, veganisme…). D’autres enfin choisissent des régimes sélectifs et restrictifs divers, s’imposent des tabous électifs personnalisés ou les opposent avec plus ou moins d’insistance à leur famille et à leurs proches. Ce faisant, ils déclenchent des conflits, petits ou grands, ils remettent en cause des usages anciens et traditionnels, entrent dans des négociations, des arrangements – ou affrontent des ruptures.
Vers l’individualisation de l’alimentation: une atteinte au plaisir, au partage, à la commensalité ? L’individualisation de l’alimentation prend en France des formes atténuées en comparaison d’autres pays, ce qui conduit à s’interroger sur les particularités de telle ou telle culture, de tel ou tel groupe social vis-à-vis de la sociabilité alimentaire. Les pratiques alimentaires constituent des marqueurs puissants d’analyse d’une société: ce colloque propose de les aborder à travers les études et les réflexions de chercheurs de notoriété internationale en croisant les regards des sciences humaines et biomédicales.

Questions/Réponses autour des problématiques abordées

Session 1: Allergies et intolérances : l'énigme scientifique, les dimensions du problème, les aspects socio-culturels

Répondre aux peurs alimentaires dans l’Amérique moderne : des solutions collectives aux solutions individuelles

Intervenant(s) : Harvey Levenstein, Université Mac Master , Canada

Vérités et erreurs des régimes alimentaires préconisés pour « allergie alimentaire »

Intervenant(s) : Denise-Anne Moneret Vautrin, Hôpital de Nancy, Université de Nancy , France

L’allergie alimentaire à la croisée des gènes de l’environnement et du développement

Intervenant(s) : Donata Vercelli, Université d'Arizona , USA

L’intolérance au lactose : un problème ou une maladie ?

Intervenant(s) : Nicolas Mathieu, CHU de Grenoble , France

Intolérances et allergies alimentaires : un mal singulier

Intervenant(s) : Mohamed Merdji, Audencia et LESMA, Nantes , France , Gervaise Debucquet

Session 2 : Les régimes sélectifs et les justifications ethiques, politiques, sanitaires

« Le régime préhistorique » : Nuances et réalités

Intervenant(s) : Jean-Denis Vigne, CNRS / Muséum National d’Histoire Naturelle , France

Individualiser l’alimentation des enfants – L’expérience des cantines scolaires australiennes

Intervenant(s) : John Coveney, Flinders University, Adelaide , Australie

L’individualisation dans l’histoire du rapport au corps et des pratiques thérapeutiques

Intervenant(s) : Georges Vigarello, EHESS, Centre Edgar Morin, Paris , France

Alimentation moderne et classification des nourritures

Intervenant(s) : Johanna Mäkelä, Centre national de la recherche sur la consommation, Helsinki , Finlande

Un paradoxe humain : se priver jusqu’à se détruire pour exister. Le modèle des troubles du comportement alimentaires à l’adolescence

Intervenant(s) : Philippe Jeammet, Université René Descartes, Paris , France

Session 3 : Régimes restrictifs et normes de la minceur

Les dessous des régimes : raisons et déraisons

Intervenant(s) : Jean-Michel Lecerf, Institut Pasteur de Lille , France

Le régime dans l’autisme : un modèle d’ésotérisme alimentaire

Intervenant(s) : Jean-Louis Bresson, Hôpital Necker, Paris , France

L’orthorexie : Quand manger sain devient une obsession

Intervenant(s) : Camille Adamiec, Université de Strasbourg , France

De la ripaille collective au péché individuel. De l’excès pantagruélique à l’ascétisme du light food

Intervenant(s) : Josep Maria Comelles, Université de Tarragona , Espagne

Session 4 : Convivialité, commensalité et individualismes ?

« Service à la française, service à la russe » et le changement du paradigme alimentaire

Intervenant(s) : Allen Grieco, Centre d'études de la renaissance italienne de l'Université d'Harvard, Florence , Italie

Les contraintes de la naissance sur les choix alimentaires des individus dans la France d’Ancien Régime

Intervenant(s) : Florent Quellier, Université François Rabelais, Tours , France

La néophobie alimentaire comme source d’alimentations particulières

Intervenant(s) : Patricia Pliner, Université de Toronto , Canada

Affirmation des particularismes individuels et évolution des modèles alimentaires

Intervenant(s) : Jean-Pierre Poulain, Université de Toulouse - Le Mirail , France