Véronique Pardo

Anthropologue

Membre du comité scientifique de l'OCHA

Etre alerté des nouvelles publications de cet auteur

Présentation / biographie

Véronique Pardo est anthropologue à  l’Ocha

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence et docteur en Anthropologie (2003).

Chercheur associé à l’UMR 6578 – Unité d’Anthropologie bioculturelle, CNRS / Université de la Méditerranée / EFS

Elle s’intéresse à l’Anthropologie des techniques et des savoir-faire et à l’Anthropologie des pratiques alimentaires. Ses recherches ont porté plus particulièrement sur les enjeux identitaires et de circulation des connaissances au travers de l’étude des savoir-faire et de la transmission des valeurs ainsi que sur l’analyse du système des nourritures (quotidiennes et rituelles) en relation aux valeurs sociales.

Aujourd’hui au sein de l’OCHA, elle travaille sur des recherche et des actions menées autour des deux grands programmes de l’OCHA: celui sur les comportements et cultures alimentaires et celui sur les relations homme/animal et sur la mise en place d’évènements scientifiques.

De 2006 à 2010 elle a assuré la Coordination scientifique d’ALIMADOS – Comportements alimentaires des adolescents et origines culturelles. Etude comparée du rapport aux aliments des jeunes de 12 à 19 ans, un programme de recherche interdisciplinaire mixte (CNIEL, UMR 6578 (Marseille) et UMR 7043 (Strasbourg)) sélectionné et co-financé par l’ANR (PNRA 2007) . Le programme de recherche  a porte sur les comportements et les cultures alimentaires des jeunes de 12 à 19 ans issus d’horizons culturels et de milieux sociaux divers. L’étude compare six populations adolescentes : Française (sans situation migratoire extra-nationale), Maghrébine, Turque, d’Afrique sub-saharienne et australe, d’Asie du sud-est, d’Europe orientale. Il s’agit de déterminer les usages et les cultures alimentaires des adolescents en considérant les différentes origines et les métissages à l’œuvre dans la population française. La méthodologie repose sur une inter-disciplinarité active  par le travail commun de sociologues, anthropologues (ethnologues) et anthropobiologistes. L’originalité principale de ce programme est de combler le déficit actuel d’information en prenant  en compte la dimension culturelle et celle des métissage dans les pratiques alimentaires en France aujourd’hui et donc les environnements social, culturel, économique et médiatique.Pourquoi les comportements alimentaires, l’alimentation et le lien aux migrants ?  Plusieurs raisons et objectifs. Tout d’abord les préoccupations actuelles de santé publique (surpoids, obésité…)  qui incitent à comprendre finement les pratiques alimentaire en ne se basant pas que sur du déclaratif mais en développant des enquêtes qualitatives sur les pratiques réelles. D’autre part dans une société multiculturelle ces pratiques s’inscrivent dans des cultures distinctes et rencontrent des questionnements identitaires très profonds. Par l’alimentation, se transmet une part de la culture et une façon de construire son appartenance à un groupe, une région, un pays ainsi que de se construire (lien au corps, représentations d’une esthétique corporelle, relations à la norme).


Publications

2012, à paraître (acceptés)

PARDO V. et DIASIO N. (sous la direction de), Alimentations adolescentes penser la diversité : nourritures, normes, corps et genre, Publications URV de l’Université de Tarragona

PARDO V. et GUETAT M, « Alimentation et aire culturelle : la Tunisie », in Dictionnaire des cultures et des modèles alimentaires (sous la direction de Jean-Pierre Poulain), Presses Universitaires de France

PARDO V.  « Choses rares, choses belles ou choses perdues ? L’Afrique septentrionale (Maghreb) au Musée du Quai Branly », Afrique et Histoire – Revue internationale d’histoire de l’Afrique, sous la direction de Jean-Loïc Le Quellec.

Publiés

2010a, Les adolescents et le gras : un « je t’aime, moi non plus » tout en nuances, Cahiers de l’Observatoire Nivea n°13 « Le corps gras », 28-33

2010b, « A propos de la notion de type, de typologie et de leur rapport au terrain » in Matières, manières et sociétés, Hommage à Hélène Balfet. Ouvrage collectif sous la direction de Françoise Cousin et Christian Pelras, Publications de l’Université de Provence, 302 pages

2009b, DIASIO N., HUBERT A, PARDO, V., (sous la direction scientifique de), Alimentations adolescentes en France- Principaux résultats d’AlimAdos, coll. Les Cahiers de l’OCHA n°14, Paris, 220 pages

2009a, DIASIO N. et PARDO, V., « Corps, alimentations et santé : de surprises adolescentes au besoin d’une éducation alimentaire…et non d’une éducation strictement nutritionnelle », Cholédoc, Numéro 115, septembre-octobre 2009

2008, « Signatures de femmes », in Territoires berbères, dossier coordonné par Claude Lefébure, Qantara, revue de l’Institut du monde Arabe, N°66

2007b, « Dans son corps et dans son assiette, l’adolescent questionné ». Retour sur le Colloque « Nutrition, santé, adolescences : Inégalités socio-économiques ou singularités familiales ? », organisé par le Conseil général du Val-de-Marne, Créteil, 30 Janvier 2007, http://www.lemangeur-ocha.com/fileadmin/images/compte_rendu/V.Pardo_CR_colloque_adolescent_07.pdf

2007a, « Douiret, signes enfermés, signes exposés. Une approche holiste du « vieux village » (tamourte takhdim) et de ses « greniers » (tazakha) » Actes des Premières Rencontres Internationales de Tunis sur le Patrimoine Culturel Immatériel, Institut National du Patrimoine, Tunis / UNESCO, Tunis

2006b, « Le palanquin nuptial à Douiret (sud-est tunisien) : de la société à son image », Journal des Africanistes, numéro thématique Sahara : identités et mutations sociales en objets, N°76-1, pages 45-60.  http://africanistes.revues.org/183

2006a, « Des aliments et des hommes », Santé conjuguée, Bruxelles, N°36, pages 77-82.

2005, « Le récit des deux tisseuses. Présentation d’une technique particulière de tissage, reflet des valeurs sociales », Techniques et Culture, n° 43-44 Mythes et techniques : l’origine des manières de faire, pages 277-287.  http://tc.revues.org/1257

2003, Tisser les relations sociales. Dans les rites et la matière, représentations de l’ordre social, des valeurs et de l’appartenance à Douiret, village berbérophone du sud-est tunisien, Thèse de doctorat en Anthropologie sociale, Université de Provence /Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, 438 pages.

1999, « Ordre, langages et relations dans les rituels et la matière à Douiret », IRMC, Bulletin d’informations scientifique, Correspondances n°56, pages 10-17

Rapports

2007, Dialogue élevage et société. Comment aborder la question difficile de la relation à l’animal ? Actions récentes en information, formation et recherche en sciences sociales dans le cadre de l’interprofession laitière. Présentation du 16/01/2007 et rapport pour la Commission des Sciences, Techniques et Société du Conseil général de l’Agriculture, de l’Alimentation et des espaces ruraux (CGAAER)

2001, Inventaire sélectif et commenté des collections d’Afrique du Nord/Proche-Orient du Muséum d’Histoire naturelle de Lyon. Lyon, 60 pages.

2000, Inventaire commenté des collections d’Afrique du Nord/Proche-Orient du Muséum d’Histoire naturelle de La Rochelle. La Rochelle, Bibliothèque scientifique, 180 pages.

1999, en collaboration avec Fabrice Grognet, Proposition documentée d’une sélection d’objets d’Afrique du Nord/ Proche-Orient : organisation thématique, iconographie…, Musée de l’Homme / Musée du Quai Branly. Paris, 250 pages.