Ouvrages

Le pavillon des enfants fous

A treize ans, Valérie Valère a été internée au pavillon des enfants fous d’un grand hôpital parisien. A quinze ans, elle écrit le récit de ce séjour. Son livre est le cri pathétique d’une adolescente de treize ans qui, un jour, a refusé toute nourriture. « J’ai enfin réussi à crier (…). J’ai crié en silence pendant deux ans. En violence pendant trois semaines, le temps de déverser toute ma haine sur les touches d’une machine à écrire. »

L’auteur estime que son livre est l’expérience d’une folie et qu’il n’y pas de mots raisonnables pour la décrire. Elle prend conscience des raisons profondes qui l’ont amenée à ce comportement suicidaire, on la voit dans son récit s’acheminer lentement vers une amélioration. Elle s’est malheureusement suicidée à l’âge de 21 ans…