Ouvrages

La modernité rituelle

Rites politiques et religieux des sociétés modernes

Qu’advient-il du rite dans les sociétés modernes, alors que la ritualité est habituellement conçue comme un trait typique des sociétés traditionnelles ? Telle est la question que se posent les sociologues, les anthropologues et les historiens dont les contributions sont réunies ici. Il s’agit à chaque fois de mettre l’accent sur les ritualités politiques et religieuses dans des contextes nationaux variés, en étudiant en particulier les innovations émergentes dans ces domaines. D’un côté, la sphère politique démocratique est en principe celle où la prétendue déritualisation moderne trouve son origine, puisqu’elle est par excellence le lieu où les liens sociaux se constituent comme des liens choisis et décidés collectivement. Or, les formes nouvelles de la ritualité politique donnent à voir un surgissement inattendu du rite au coeur même du processus démocratique de la déritualisation. D’un autre côté, la sphère religieuse est au contraire celle où le poids de la ritualité demeure le plus fort, mais cette ritualité héritée du monde de la tradition est profondément remaniée et renouvelée à partir des données culturelles de la modernité. Telles sont les évolutions paradoxales qui sont analysées dans cet ouvrage.