Ouvrages

Chocolat amer

Eva a quinze ans, elle se sent mal dans sa peau car elle est grosse. Elle souffre de cet isolement, de cette solitude liés à son surpoids, car elle est si différente des autres. A la maison, un père sévère, un frère préféré, une mère qui comble tout problème par une tablette de chocolat. Tout cela ne facilite guère une vie heureuse. Jusqu’au jour où, maladroite, elle trébuche et Michel l’aide, l’accompagne et lui montre son affection. Cela lui donne confiance en elle, et petit à petit, la vie semble moins lourde et le poids n’est plus le centre de ses préoccupations.

Avis du nutritionniste
Affectif et nourriture, voilà un thème bien illustré dans ce roman où les troubles du comportement alimentaire, comme la boulimie, semblent parfois prendre la place de ce grand vide qui peut-être vécu à l’adolescence. Grandir, c’est parfois savoir s’ouvrir aux autres et se séparer un peu de ses parents.