Compte-rendus

Roquefort AOP

Le sacre du roquefort : L’émergence une industrie agroalimentaire – Compte-rendu

L’émergence d’une industrie agroalimentaire (fin XVIIIe-1925)

Geneviève Cazes-Valette, Professeur de marketing à l’Ecole Supérieure de Commerce de Toulouse, anthropologue, nous donne une lecture particulière de l’ouvrage de Sylvie Vabre, Le sacre du roquefort, l’émergence d’une industrie agroalimentaire, paru en 2015 dans la collection table des Hommes ( PUR).

Produit de terroir, fleuron de l’industrie agro-alimentaire, emblème régional et in fine français, l’histoire que retrace Sylvie Vabre est aux confins de l’histoire économique régionale, de la sociologie de l’alimentation et de l’histoire des industries agro-alimentaires. Dans sa recension, Geneviève Cazes-valette souligne l’originalité du projet car « Il n’existe jusqu’ici aucun travail universitaire publié liant l’histoire d’une entreprise à celle d’un produit alimentaire et d’une région ; Le sacre du roquefort a donc vocation à devenir un repère dans l’édition d’ouvrages pourtant sur l’industrie, l’alimentation et le terroir mais aussi la mondialisation à l’œuvre au XIXe siècle. »

Son unicité est certes à souligner mais également son contenu. A l’heure d’une opposition médiatisée entre des produits dits de terroir et ceux de nos aliments produits par l’industrie agro-alimentaire, le roquefort est un objet alimentaire bien identifié comme s‘ancrant dans le terroir des causses des Cévennes, fleuron d’un gout très typique tout en étant issu d’un process industriel. Cet ouvrage questionne donc autant l’historien que le sens donné à l’industrie agro-alimentaire, au gout et au terroir.

 

 

Lire le texte

Télécharger ce texte