Chapitre

Pensée magique et utopie dans la science

Extrait

« Dans le rapport anthropologique à l’alimentation, le principe d’incorporation joue un rôle fondamental : je suis, je deviens ce que je mange ; le mangeur est transformé analogiquement par le
mangé, acquiert certaines de ses caractéristiques. Les travaux de Rozin et de Nemeroff nous montrent expérimentalement que ce principe d’incorporation, le « je suis ce que je mange », s’il relève de la « pensée magique », dépasse largement le débat anthropologique qui a fait rage depuis la fin du siècle dernier, puisqu’il concerne, non pas seulement un « stade » de la pensée ou de la civilisation mais, selon toute apparence, le fonctionnement mental humain en général. (…) »

Voir le chapitre

Télécharger ce chapitre