Chapitre

L’homme et la viande : le point de vue d’un nutritionniste.

Extrait

Un seul impératif : la vitamine B12

« En excluant les questions de goût, de plaisir ou de culture, fondamentales en nutrition mais qui ont été ou seront traitées dans d’autres communications, il existe une seule raison impérieuse pour l’homme de consommer des produits d’origine animale: la présence de vitamine B12. La vitamine B12 est totalement absente des produits végétaux: cela facilite le travail des gestionnaires des Tables de composition des aliments, la vitamine B12 étant pour eux un «zéro logique». (…) »

Voir le chapitre

Télécharger ce chapitre