Chapitre

L’expérience du régime au féminin : résultats d’une enquête en Aquitaine

Extrait

Une question d’éthique ou d’esthétique ?
(Résultats d’une enquête en Aquitaine)

« Les pratiques alimentaires en tant qu’activités socioculturelles sont des médiatrices puissantes du souci corporel et du rapport à soi des acteurs. Depuis la fin des années 60, nous assistions à une massification du souci diététique féminin. Quelques chiffres peuvent donner une idée du phénomène : en 1985, 22% des Français étaient au régime (Fischler C. L’Homnivore); en 1993, quatre Françaises sur dix voulaient maigrir dont 70% pour des raisons esthétiques et une Française sur deux a au moins tenté une foi de maigrir (Apfeldorfer G., Je mange donc je suis). Une enquête de 1998 portant sur mille individus estime à 16% le nombre de femmes âgées de 50 à 60 ans qui déclarent suivre un régime pour des raisons de minceur (Poulain J.P., Les jeunes seniors et leur alimentation). Réguler son alimentation dans l’optique de perdre du poids est un comportement qui s’est banalisé et rares sont celles qui y échapperont. (…) »

Voir le chapitre

Télécharger ce chapitre