Chapitre

Les aliments décomposés… l’omnivore déculturalisé ?

Extrait

« Nécessité est mère d’industrie » une longue histoire humaine à la recherche de nourriture.

« Malgré l’importance que les anthropologues accordent à la culture comme déterminant de la conduite alimentaire, il est certain que les conséquences de l’ingestion des aliments sont fondamentalement biologiques. L’organisme humain est composé de milliers de protéines, graisses et hydrates de carbone et autres molécules et il synthétise la plupart de ces substances à partir d’une quantité relativement faible d’éléments et de molécules appelées nutriments essentiels. On a, sans aucun doute, besoin d’un apport énergétique (…) »

Voir le chapitre

Télécharger ce chapitre