Chapitre

La relation homme/animal à l’épreuve des modèles alimentaires

Extrait

Plus les liens sociaux connectant les populations urbaines et rurales se délitent, plus la « campagne » s’idéalise

« Avec les crises alimentaires, les relationshomme animal se sont dramatisées. Des images inhabituelles et d’une très grande force symbolique se sont introduites dans le quotidien des mangeurs modernes. Les scènes d’abattoir, que ce soit de bovins avec la crise de l’ESB ou de volailles avec la grippe aviaire, les images de buchers d’ovins consécutifs à l’épizootie de fièvre aphteuse, d’animaux se déplaçant à grand peine l’arrière train partiellement paralysé… sont entrées au cœur des foyers occidentaux, à l’heure du repas familial. Leur impact est d’autant plus important qu’elles s’inscrivent dans des transformations structurelles du rapport des hommes à la nature et plus encore des mangeurs modernes à leurs aliments. (…) »

Voir le chapitre

Télécharger ce chapitre