Chapitre

Ces aliments et ces breuvages qui relient au divin.

Extrait

« La nourriture et la boisson sont si liées à la vie que toutes les religions leur ont toujours porté un grand intérêt. Fustel de Coulanges l’avait bien exprimé : «Les Hindous comme les Grecs et les Romains se figuraient les dieux avide snon seulement d’honneurs et de respect, mais même de breuvage et d’aliment. L’homme se croyait forcé d’assouvir leur faim et leur soif, s’il voulait éviter leur colère.» Ce sont les dieux qui permettent aux plantes et aux animaux sauvages de se multiplier et aux hommes du Paléolithique de les cueillir et de les chasser ou les pêcher lorsqu’ils leur sont favorables. Il convient de les remercier en leur sacrifiant de la nourriture et en la consommant ensuite pour communiquer avec eux en incorporant le principe vital des plantes et des animaux offerts, leur âme doit-on dire dans les religions animistes. (…) »

Voir le chapitre

Télécharger ce chapitre